Apprendre à lâcher prise pour être heureux

Apprendre à lâcher prise pour être heureux

Apprendre à lâcher prise pour être heureux

Lâcher-prise. Deux petits mots, tout simples et pourtant si difficiles à mettre en pratique. Ils sont malgré tout les ingrédients principaux de la recette du bonheur 😉. Attention, lâcher prise ne veut pas dire qu’on se fiche de tous nos problèmes comme de l’an 40  ! Cela exprime simplement votre volonté de ne pas fixer votre attention sur les problèmes et les difficultés, mais plutôt sur les solutions et vos points forts pour avancer.

Lâcher-prise, c’est aussi parvenir à ne plus vous imposer une pression de la réussite et de la performance. Bizarrement, sans ce poids sur vos épaules, vous êtes plus créatif, plus sûr de vous et plus performant.

Le bonheur, l’accomplissement de soi et la réussite personnelle sont étroitement liés au lâcher-prise. Ce n’est pas toujours évident à mettre en pratique, mais c’est comme tout, ça s’apprend.

Pour apprendre à lâcher prise, vous devez connaître quelques éléments essentiels au bien-être et détenir les clés pour réussir. Vous vous sentirez plus serein, apaisé et heureux. C’est ce que l’on vous invite à découvrir dans cet article. Prenez des notes  ! 😉

 

Accepter les événements et le changement

Le monde est en constante évolution, votre vie est un changement perpétuel, vous ne pouvez pas tout contrôler, c’est impossible.

Cette pression inutile vous impose un rythme effréné pour un résultat quasi nul. Les événements s’enchaînent que vous le vouliez ou non, que vous y soyez préparé ou non et vous devez accepter de prendre le train en marche. Malgré une anticipation extraordinaire et une excellente préparation, vous ne pourrez jamais tout prévoir et tout contrôler. Mais l’imprévisible, c’est ce qui fait de la vie un cadeau si précieux. 

Les expériences et les rencontres que vous offre la vie sont toujours enrichissantes, qu’elles soient positives ou négatives, vous en tirez forcément une richesse, une leçon, une force nouvelle.

Vous devez apprendre à accepter les événements positifs qui vous arrivent, mais également accepter les expériences plus difficiles. Elles vous rendent plus fort et meilleur. Ne les percevez pas comme un échec, mais plutôt comme une nouvelle opportunité. Voyez-les comme la possibilité d’essayer à nouveau, mais d’une manière différente.

 

Le regard des autres

« L’enfer c’est les autres », disait Sartre.

Ce n’est pas toujours le cas, heureusement, mais il est vrai que le regard des autres est pesant. Vous craignez d’être mal jugé en permanence et vous faites, inconsciemment ou non, au regard de l’avis des autres.

Vous jouez un rôle, sans le vouloir dans la pièce de votre propre vie. Votre personnalité se modélise en fonction de la perception que les autres ont de vous.

Pourtant, c’est votre pièce, votre vie, votre histoire. Vous êtes le seul à pouvoir et devoir diriger votre vie. Vos décisions vous appartiennent. Votre vie est unique et précieuse, vous devriez en prendre soin et tout faire pour la vivre pleinement.

Vous n’êtes pas habillé selon les tendances mode du moment, vous n’avez pas le smartphone dernier cri  ? Vous avez suivi votre instinct et vous n’avez pas suivi le troupeau  ? Et alors  ! Êtes-vous heureux  ? Ça, c’est la seule question essentielle que vous devez vous poser.

  

Vivre l’instant présent

Cela paraît simple et pourtant… L’esprit vagabonde sans cesse entre hier et demain, entre les erreurs du passé, la nostalgie d’une période heureuse et la peur de l’avenir.

Mais vos choix, vos prises de décision et votre bonheur, c’est au présent qu’ils se conjuguent et uniquement au présent.

Pour être heureux, vous devez apprendre à profiter pleinement du présent. Vous devez le ressentir intensément, profondément.

La méditation et le yoga sont des pratiques qui peuvent vous aider, surtout au début de votre démarche. Vous pourrez ainsi réapprendre à votre esprit à vous centrer sur l’instant et le maintenir au moment présent.

 

Apprendre à se connaître

« Le plus grand secret pour le bonheur, c’est d’être bien avec soi. » Bernard Fontenelle

 Avoir conscience de soi, parvenir à avoir une belle estime de soi et être pleinement heureux et épanoui passent inévitablement par une connaissance pointue de votre être profond.

Votre personnalité est unique. Qui, mieux que vous, peut-il vous connaître parfaitement  ? N’êtes-vous pas la personne qui devrait prendre le plus soin de votre bonheur  ? Comme vous rendre heureux sans vous connaître intimement  ?

Vos douleurs, vos peurs, vos angoisses, mais aussi vos rires, vos joies et vos passions sont des éléments essentiels de vous-même. Qu’est-ce qui vous anime et vous rend heureux  ?

Lâcher-prise, c’est également prendre conscience que l’on est responsable de son propre bonheur. De ce fait, il ne tient qu’à vous de faire les choses en fonction de ce qui vous anime et de ce que vous aimez vraiment.

Vous devez apprendre à vous faire plaisir sans vous mettre la pression. Pour être heureux, vous devez être en accord avec vous-même, sans vous demander ce qu’en pensera un tel ou si c’est bien raisonnable.

On ne vole jamais bien haut avec les ailes d’un autre. Entendez par là que ce n’est pas les autres qui feront de vous une personne heureuse, même s’ils contribuent. C’est vous seul, vos décisions, vos actes, vos mots et vos pensées qui vous permettront d’accéder au vrai bonheur.


Article précédent

Laissez un commentaire